Un open en Roumanie du 6 au 12 août, 245 joueurs. Le choix estival de Julien Sohier, joueur titulaire de la première équipe du Club 608, a été très bon. Avec uniquement deux défaites face à des MI, il termine à la 19e place à un point du vainqueur, le GM Francais Andrei Istrasescu. Une performance qui nous augure de bons résultats lors de la saison 2016-2017, en Nationale 1. Bravo Julien!

Julien Sohier

La grille américaine est ici.

Un groupe de joueurs du Club 608 a participé à l'open de Créon (du 1 au 7 août), club de notre Arbitre Tony Aboud. Parmi eux, Luc Poirier a fait un bel exploit en réalisant 8 points sur 9, avec deux nulles uniquement. Il termine premier du tournoi Raoul Lorioux, et une performance proche de 1900 ELO. Un grand bravo à Luc, et aussi aux autres joueurs du club 608.

Luc

La grille américaine est ici.

Dans le numéro 29 du cahier de la FFE, un article sur le Club 608 et dédé:

Le Club 608 de la capitale accède à la Nationale 1. Un joli cadeau d'anniversaire pour le président André Clauzel au moment de souffler les 40 bougies de son "bébé".

A télécharger ici !

Le Club 608 a organisé un stage S3 le weekend du 4 et 5 juin. 16 stagiaires ont répondu présent! La salle était pleine.

voici quelques photos du stage, avec le formateur André Bastien. Merci à lui , ainsi qu'aux stagiaires, qui pourront affronter les examens du 18 juin 2016. Ils doivent contacter le DRA Gwénolé Grall (voir sur le site de la Ligue IDF).

stage S3 à la salle de conférences

stage S3 à la salle de conférences

 

"Au club 608 nous faisons toujours plus que moins"

Cher Tous,

Conclusion d'une saison pleine de rebondissements le "match du siècle" a tenu toutes ses promesses! Un match incroyable Le plus grand match de l'histoire de la N2: 2407 de moyenne élo pour nous 2340 pour eux. 7 GMI et Deux MF Pour un match de N2! Plus de 5 h pour se décider Et une formidable victoire du club 608!!

La feuille de match ronde 11 - 3 avril 2016

Smaranda Lupu a perdu un pion assez rapidement et n'a pas su exploiter les possibles compensations tandis que Olivier Baillon faisait un nul à "mi-parcours" (apres 2 h 30 de jeu) au cinquième. Il a fallu attendre près de quatre heures pour que Ivan Cheparinov nous amène notre première victoire au troisième échiquier contre Eingorn, tandis que Daniel Fridman faisait nul sur le deuxième contre Gurevich. Hua Ni au premier a sous performé : il était mieux contre Landa; a essayé de gagner, se retrouve avec une finale de tour avec un pion de moins qui semble facile a annuler à son niveau mais a perdu. Au même moment, Bachar Kouatly se "sortait les tripes" pour un match extraordinaire avec un très gros Zeitnot des deux côtés qui pouvait basculer d'un côté comme de l'autre jusqu'à ce que je lise sur le visage du capitaine adverse que Bachar tenait le bon bout; entrant en finale de tours avec 2 pions d'avance. Au septième, après une longue et difficile partie pendant laquelle on a toujours cru en lui car il a grappillé avantage après avantage Jérôme Mendeiros se retrouvait avec deux pions d'avance contre Anne Moingt qui a offert une résistance méritoire et désespérée Car sa défaite signifiait notre victoire : on était a 3 a 2 avec 2 nuls et a 3 a 3 c'est nous qui montions en N1! Pour terminer le match, et à la suite d'une finale complexe (fous de même couleur et tour avec un pion d'avance puis ensuite deux ) Julien Sohier a gagné portant le score de quatre à deux.

Une merveilleuse conclusion pour une belle aventure humaine où une équipe d'amateurs encadré par un ou deux professionnels ont écrit une nouvelle brillante page de la déjà longue l'histoire du club 608!!!

Un grand bravo aux joueurs du noyau principal de l'équipe:
2450 GM Bachar Kouatly
2278 Olivier Baillon
2228 Jérôme Mendeiros
2166 Raphael Mayaud
2148 Julien Sohier
2140 Radu Stoenescu
2136 Tanio Nedev
2009 Juliette Auvray

Un grand merci aux professionnels qui, ronde après ronde, ont completé l'équpe,
GM Angel Arribas Lopez
IM Spas Kozuharov
IM Jose-Maria Hernando Rodrigo

Et le renfort du dernier week-end,
GM Ivan Cheparinov
GM Hua Ni
GM Daniel Fridman
WIM Smaranda Lupu

Amitié épuisée mais profondément heureuse à tous!
C'est que c'est si merveilleux quand on gagne les échecs surtout quand on gagne collectivement

Jean Staune
Avril 2016